2007/2008 Edit ©
   
  Les dangers des ondes radios par l'utilisation des téléphones portables et de la WiFi
  b) Prévenir de ces dangers
 




      Les téléphones portables et leurs stations relais émettent des ondes électromagnétiques, essentiellement des hyperfréquences ou des micro-ondes à des fréquences de 900 MHz, 1 800 MHz et 2450 MHz (pour les téléphones wifi). Pour information, le four à micro-ondes émet à 2 450 MHz, mais il est protégé par une cage de Faraday ce qui empêche les micro-ondes d’en sortir. Cependant, avec votre mobile, vous n'êtes pas protégés de ces ondes.


     
Le ministère français de la Santé lance un appel à la prudence et au bon sens des parents dans l’achat et l’utilisation des téléphones portables. Ce même ministère associé à celui de l’Industrie a récemment annoncé certaines mesures qui devraient être prises, en matière de téléphonie mobile ; « oreillette obligatoire, limitation de la puissance des combinés », « D’ici quelques mois les téléphones mobiles ne pourront plus être vendus sans oreillettes ». Il a également mentionné la création future d’un arrêté qui prévoira la limitation de la puissance d’émission des téléphones portables en attendant l’uniformisation de la réglementation par un traité européen.

      Le monde de la télécommunication, marché florissant extrêmement lucratif, motive les trois principaux acteurs du marché français (Orange, Bouygues Télecom et SFR) à s’unir dans la ratification d’une charte de bonne conduite par laquelle ils s’engageront à utiliser les antennes existantes plutôt que d’en créer des nouvelles, à informer les habitants avant toute implantation d’antenne et à réaliser des mesures de champs radioélectriques.

      Différents sites web proposent la vente de dispositifs permettant de stopper les ondes des téléphones portables, il s’agit pour la plupart de pastilles composées d’un circuit imprimé à coller sur son mobile. Le site http://www.teloprotect.net/ est en pleine expansion. Il explique l’usage et l’efficacité de la puce qu’il propose par le schéma suivant :

            

      Dans un registre similaire, il est possible d’éliminer le gros de la pollution électromagnétique d’un local en faisant circuler un fil de cuivre le long des murs et de le raccorder à une prise terre.

     
L’entreprise américaine spécialiste des nanotechnologies  Naturalnano a créé une peinture capable de bloquer les ondes des téléphones portables.


                                           

      On imagine déjà les nombreux avantages que pourrait offrir une telle peinture : faciliter le silence dans certains lieux publics tels que les musées, les salles de cinéma, de spectacle, d'exposition ; mais également lutter contre la nocivité des ondes des téléphones portables dans certains lieux comme les hôpitaux.


                   

      Cette même entreprise développe actuellement une technologie permettant aux signaux de traverser le mur, technologie qui s’avère indispensable pour les appels d’urgence.

      Un autre des moyens visant à minimiser l’impact du rayonnement de ces ondes serait de multiplier les antennes mais de diminuer leur puissance à 0,6 volt contre 5 à 10 v/m en pratique.

      Des micros antennes complétées par des fibres optiques seraient un autre moyen de se préserver de ces rayonnements ; une infrastructure de ce type est en cours de test à Milan en Italie (dispositif semblable à celui de notre expérience sur la transmission des ondes : voir ici).

      Il est également envisageable d’installer des balises pour mesurer la pollution des champs électromagnétiques en zone urbaine. Des dispositifs de ce type dont le prix est de 12000€ l’unité, sont installés à Valence en Espagne.

 
  Il y a déjà eu 6480 visiteurs depuis la création du site.  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
GUILLAUME Alexandre, LE GAL Vincent, SIRET Thibault ©